Codéveloppement Mali


La notion de Codéveloppement, c’est à dire la valorisation des compétences techniques et financières de la diaspora malienne pour le développement du Mali, tient son origine des premiers départs migrants, en particulier des populations soninkées de la région de Kayes dans les années 50-60.
Leurs pratiques solidaires relèvent de comportements inscrits dans leur démarche migratoire par la nécessité économique de faire vivre leur famille restée au pays. Cette pression sociale les incite à investir dans leur pays de manière individuelle, à travers la rente mensuelle versée à leur famille ou collective, à travers le cofinancement de projets de développement en direction des villages d’origine dans les secteurs prioritaires de l’éducation, la santé et l’approvisionnement en eau potable.

Dans les années 70-80, certaines ONG et collectivités locales françaises commencent à accompagner ces initiatives en proposant des appuis techniques ou financiers aux associations de migrants de mieux en mieux organisées.

Puis, en 1997, La Table Ronde de Kayes, organisée par l’Etat malien, a constitué le point de départ d’une réflexion sur le développement à l’échelle régionale qui implique l’ensemble des acteurs de la région, étatiques, associatifs et privés. Cette Table Ronde met notamment en évidence l’apport essentiel des contributions des migrants, installés pour la plupart en France, dans le développement socio économique de Kayes.

L’émergence de cette thématique « migration et développement » entre la France et le Mali s’est traduite par la création en Mai 1998 du Comité Franco-malien sur les Migrations, instance de débat sur les questions de Codéveloppement, de gestion de flux migratoires et d’intégration des maliens de France et la signature en décembre 2000, d’une convention de Codéveloppement entre ces deux pays.

Pour donner un contenu opérationnel à cette convention, la Cellule Technique du Codéveloppement, qui s’appui sur le Secrétariat Permanent de la Table Ronde sur le Développement durable de la Région de Kayes, placée sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances a mis en œuvre de 2003 à 2009 deux projets franco – maliens de Codéveloppement au Mali pour un montant cumulée de 5 600 000€.

Carte des actions réalisées par le Projet Codeveloppement

La galerie est actuellement vide, veuillez rééssayer ultérieurement. Merçi de votre compréhension.